Laissez nous un message


Désolé, nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Envoyez-nous un message et nous vous répondrons bientôt

Laissez nous un message
News & Blog

News & Blog

Le CBD et le sport
mai 04, 2020 - Comment

Le CBD et le sport

Le cannabis a longtemps été méprisé et interdit à la consommation à cause de sa molécule psychotrope, le THC. De nos jours, de nouvelles molécules présentes dans la plante de chanvre ont été étudiées tel le CBD. Cette molécule non psychoactive est connue pour ses bienfaits thérapeutiques et intéresse de plus en plus les sportifs de haut niveau et plus particulièrement en sport d'endurance. Quelles sont les vertus du CBD dans le sport ? Le CBD est-il autorisé dans le sport ? Nous allons vous répondre.

Le CBD c'est quoi?

Le CBD est une molécule présente dans la plante de chanvre, au même titre que le THC et le CBG. Contrairement au THC, molécule la plus connue du Cannabis SATIVA.L, le CBD ne rend pas dépendant et n'a pas d'effets psychotropes ni d'autres effets indésirables.

Afin qu'il soit autorisé en France, le CBD doit avoir un taux de THC inférieur à 0,2%.

C'est une substance aux propriétés apaisantes et médicales, bien qu'elle soit considérée (pour le moment) comme complément alimentaire et non comme un médicament. En effet, d'après de nombreuses études sur le CBD, on a constaté ses effets décontractants, anti-stress, anti-inflammatoire, anti-vomissements, anti-douleurs, qu'il aide à avoir un sommeil réparateur et plus profond mais aussi dans le traitement et la guérison de certaines maladies neurologiques ( Alzheimer, Parkinson, épilepsie), psychiatriques (schizophrénie), auto-immune (sclérose en plaque), les cancers, etc. Les recherches sur le CBD n'ont pas fini de voir le jour et il pourrait à l'avenir devenir le remède miracle. De nos jours, beaucoup de sportifs ont recours au CBD afin de soulager leurs maux divers avant et après une activité musculaire intense.

Quelles sont les vertus du CBD dans le sport?

D'après de nombreuses études, il a été prouvé que le CBD interagit avec les récepteurs CB1 et CB2 du cerveau et réagit à la douleur, aux inflammations, au stress et bien d'autres. Les sportifs de haut niveau utilisant du CBD avant et après un effort intense, ont constaté que le CBD était utile dans cette pratique pour diverses raisons.

Avant l'effort, le CBD serait bénéfique pour réduire le stress face aux compétitions, améliorer la concentration, encourager la prise de risques et permettrait d'avoir de l’énergie sans effets nerveux que l'on peut ressentir avec des stimulants tels que la caféine, la théine ainsi que les boissons énergisantes.

Après l'effort le CBD soulage les douleurs musculaires, accélère la guérison des blessures, réduit les crampes musculaires et les courbatures, améliore la qualité du sommeil, ce qui permet de mieux récupérer physiquement et mentalement et réduit les éventuelles nausée que l'on peut ressentir après un effort éprouvant.

Le CBD permettrait de remplacer les médicaments conventionnels à base d'opioïdes, nocifs pour la santé par une molécule naturelle sans effets secondaires et non toxique.

Le CBD peut se prendre de diverses façons, cependant pour le sport il est conseillé d'utiliser de l'huile de CBD, en sublingual (sous la langue) à base de quelques gouttes par jour mais aussi en application locale sur les parties douloureuses. Il existe aussi des crèmes, pommades et baumes au CBD efficaces à appliquer localement. Il est également possible d'utiliser des cristaux de CBD, qui sont la forme la plus pure, dilués dans une matière grasse comme de l'huile d'olive par exemple (alimentaire et cosmétique) mais aussi dans des boissons ou yaourts (alimentaire).

En ce qui concerne les dosages, ils sont différents suivant les personnes, les pathologies ainsi que la raison pour laquelle il est consommé. Nous conseillons toujours de commencer par un dosage léger et augmenter si cela est nécessaire. Il ne peut pas y avoir de surdosage avec le CBD, cependant ce serait dommage de l'utiliser à perte. Prenons par exemple une tranche de poids de 45kg à 80kg, un dosage faible (sur une échelle de 1 à 5) sera de 6mg à 8mg environ et un dosage fort (sur une échelle de 1 à 5) sera de 30mg à 60mg.

Témoignages de sportifs professionnels

Une étude faite en 2011 par des chercheurs de l'université de Washington à démontré que 52% des joueurs retraités de la Ligue de Football Américain (NLF) ont eut recours aux médicaments à base d'opioïdes au cours de leur carrière et 71% d'entre eux en ont abusé. D'après cette étude, il est également indiqué que 50% des joueurs actuels utilisent du CBD avant et après le sport.

Football Américain

Le Football américain étant un sport assez physique et violent, il n'est pas rare d'en ressortir blessé, migraineux, courbaturé, nauséeux mais également de se fracturer un os ou de se claquer un muscle...et ce à cause des nombreux chocs encourus entre les joueurs. A long terme cela peut entraîner différentes complications telles que des douleurs chroniques, des pertes de mémoire ainsi qu'une retraite précoce. Nombreux joueurs pour ne pas dire tous, ont recours à des antalgiques très addictifs afin de calmer leurs douleurs cependant la ligue de Football américain se bat pour que le CBD soit autorisé dans ce sport comme un antidouleur naturel.

Certains anciens joueurs de football américain ont du mettre fin à leur carrière très jeunes pour cause de traumatismes cérébraux. C'est la cas de Eugene Monroe lorsqu'il avait 29 ans. De nos jours, il est devenu un militant pour la dépénalisation du cannabis médicale.

Culen Jenkis ancien joueur de l'équipe de new york (Giants) utilisait de l'alcool et des opioïdes pour soulager ses douleurs et lui permettre de trouver le sommeil. Lorsqu'il a mit fin à sa carrière en 2016, il est tombé en dépression à cause de la prise de ces antalgiques. Il a par la suite connu le CBD et il a avoué que celui ci l'a beaucoup aidé. Culen Jenkis a maintenant investit dans le Cannabis et créé sa société, la Fresh Farm CBD.

Cyclisme et triathlon

Andrew Talansky, à été cycliste professionnel durant 7 ans pour Slipstream sports avant de passer au triathlon (cyclisme+natation+course). Ce sport demande un entraînement considérable et depuis cette pratique, le professionnel se plaignait que son « corps était constamment enflammé ». Comme beaucoup d'autres sportifs dans son cas, l'utilisation des Ibuprofènes est chose courante. Cependant, lorsque Andrew Talansky s'est froissé un fléchisseur de la Hanche, il a commencé à consommer de l'huile de CBD. «  Je l'ai pris quelques semaines, et il y avait une différence notable immédiatement, et ce n'était pas juste que ma hanche se sentait mieux. J'étais moins anxieux et je dormais mieux » dit le professionnel.

Floyd Landis, champion du tour de France de 2006, s'est vu retirer son titre pour contrôle positif à la testostérone. C'est à la fin de sa carrière qu'il a découvert le potentiel du CBD contre les inflammations et a décidé par la suite d'ouvrir un dispensaire de Cannabis dans le Colorado. Il vend ses produits aux sportifs souhaitant se tourner vers des traitements naturels et utilise lui même du CBD afin de soulager ses douleurs liées à une arthroplastie de la hanche en 2016. « C’est la seule chose que j’utilise maintenant, j’essaie de ne pas trop le surpasser, parce que je ne veux pas paraître fou. Mais si vous pouvez arrêter de prendre d’autres médicaments contre la douleur, si vous avez une solution naturelle, c’est probablement la meilleure option » à dit Landis.

Le MMA (Les arts Martiaux)

Le MMA, sports de combat nécessitent d'avoir une bonne forme physique et mentale. C'est un sport qui peut être relativement violent et il s'en suit de nombreux traumatismes, blessures, etc. Le CBD est déjà utilisé dans cette discipline par les combattants afin de soulager leur maux, être plus concentrés, être en meilleure forme physique avant et après une compétition et pour certains arrêter la prise d'antalgiques. C'est le cas de Bas Rutten (ancien champion de monde de MMA) qui utilisait de l'huile de CBD afin de soigner ses blessures et en finir avec sa dépendance aux opioïdes ainsi que de Nate Diaz, combattant encore actif, qui vapote régulièrement du CBD.

Le CBD est-il autorisé dans le sport?

Le Cannabis, classé comme stupéfiant est interdit dans le sport depuis longtemps. Cependant, depuis Janvier 2018, le CBD a été autorisé dans cette pratique et donc retiré de la liste des produits dopants par l'Agence Mondiale Anti-dopage (AMA). Nous parlons bien ici seulement de CBD et non des autres molécules présentes dans la plante de chanvre. Le THC reste interdit. Le CBD est donc autorisé dans le sport s'il ne présente pas de THC. Cependant une grande inquiétude règne autour des athlètes : savoir si ils seront positifs aux tests anti-dopage. Cela ne devrait pas poser de problèmes ou du moins plus pour longtemps, car le CBD est autorisé presque partout dans le monde. A savoir que les produits à base de CBD tels que les crèmes, baumes et pommades ne sont pas visibles lors des dépistages. En effet, la peau devient une barrière afin d'éviter des grosses concentrations de ces molécules dans le sang.

Il semblerait que le CBD dans le sport a toutes ses chances de devenir le remède miracle des sportifs afin de soulager ou guérir les douleurs, mieux dormir, être plus concentré et réduire la dépendances aux antalgiques et autres.